3 idées de maquillage pour toutes !

- Publicité -
- Publicité -

Désireuse d’apporter des nouveautés à toutes celles qui se trouvent en panne d’idées pour se maquiller, désireuse également d’apporter mon expérience d’esthéticienne et de prodiguer des astuces et des conseils beauté / make-up, j’ai décidé il y a plusieurs mois de créer une sorte de recueil de différents maquillages, faciles et rapides à faire, et surtout pratiques à porter en toutes occasions.

- Publicité -

Vous ne trouverez ici aucun maquillage du soir, ni de trait d’eye-liner ultra complexe à réaliser, ni de maquillage type libanais. Seulement du simple, du facile et du plaisir !

Mon souhait était avant tout de répondre à une demande récurrente de femmes qui souhaitaient se maquiller simplement, rapidement, tout en testant de nouvelles couleurs et méthodes. Une demande de maquillage portée sur la vie de tous les jours.

Parce que nous sommes nombreuses à aimer se maquiller, mais à disposer de très peu de temps le matin pour le faire, ou nombreuses encore à ne plus savoir quoi porter, mais nombreuses aussi à vouloir essayer d’autres façons de faire et penser que cela nous prendra trop de temps, ou penser que cela ne nous ira pas, ou que cela sera compliqué à réaliser… ce l’article vous apportera divers conseils afin que le maquillage quotidien ne soit pas une corvée mais un réel plaisir.

Dans ce l’article, vous y verrez un grand nombres de marques et de produits différents. Bien entendu, chacune réalisera son maquillage avec les marques avec lesquelles elle sera à l’aise.

N’oubliez jamais que le maquillage est une méthode d’embellissement et non une obligation. Osez porter des couleurs avec lesquelles vos proches ne vous ont jamais vu, osez sortir de votre zone de confort, osez surprendre et surprenez vous… Et surtout : faites vous plaisir !

FROZEN EMERALD

Je vous présente ici un maquillage plutôt coloré mais très light, qui conviendra à tous les iris. Que vous ayez les yeux bleus, marrons, ou verts, la simplicité de ce make-up fera la facilité que vous aurez à le porter.

Pour commencer, j’ai appliqué une crème de jour. Chaque matin avant de me maquiller, la peau est nettoyée et reçoit un soin adapté de type crème hydratante, en fonction de la spécificité de ma peau (ma crème hydratante est matifiante car j’ai la peau mixte à tendance grasse par exemple). Cela permet à la peau d’être bien protégée des agressions extérieures et de maintenir un bon niveau d’hydratation.

Ensuite, appliquez le fond de teint de votre choix. Pour mon teint clair, j’utilise le fond de teint Studio Fix Fluid SPF 15 de chez MAC en teinte NW18 qui est mon fond de teint d’été. Je l’apprécie tout particulièrement pour son excellente couvran- ce mais également pour le rendu très naturel qu’il procure.

J’applique ensuite mon cache cernes de la même marque en teinte NW20. J’applique ces deux produits au doigt, mais vous pouvez évidemment les appliquer avec une houppette, un pinceau spécial pour fond de teint ou cache cernes, ou encore au beauty blender ( une petite mousse qui a la forme d’un œuf). Mon conseil est de tapoter légèrement son anticernes afin de ne pas déplacer le fond de teint en dessous. En effet, en étirant l’anticernes vous risquez de déplacer la matière et de faire en sorte que vos cernes soient visibles malgré l’application de ces deux produits. Puis je poudre un peu afin de fixer le tout et de rendre le teint velouté et matifié.

Pour donner un petit coup d’éclat au visage, j’aime appliquer un blush ou un illuminateur de teint. Ici c’est le ravissant blush MAC de la collection Extra Dimension Blush, en teinte “Into the pink” que je porte. C’est un très joli rose poupée scintillant qui va apporter une réelle touche de brillance à votre teint, mais aussi une bonne mine naturelle. J’estompe toujours légèrement le blush en passant très légèrement mon pinceau poudre sur mes joues. Cela permet d’enlever l’excédent de matière et d’éviter les grosses démarcations.

Pour le regard, j’ai commencé par appliqué mon crayon khôl : c’est un crayon que je me suis procuré chez Pro Coiffure, de la marque Peggy Sage en teinte “Emeraude”. Rien de difficile ici puisqu’il s’agit de tracer un trait un peu épais en prenant soin de bien appuyer au niveau du ras de cils.

Ensuite, j’ai recouvert la totalité de ma paupière, et même la partie crayonnée, à l’aide du joli fard irisé de chez Peggy Sage, en teinte “Emerald Wave”. Une fois toute ma paupière recouverte, j’ai étiré le fard jusque sur la paupière non mobi- le avec un pinceau boule ( appelé aussi pinceau estompeur ). Cela permet de donner plus d’éclat au regard et d’éviter les démarcations. Le fard à paupières va alors recouvrir un peu le crayon vert émeraude, et c’est grâce à ça que va se produire cet effet légèrement “glacé”. J’ai appliqué aussi un peu de fard à paupières sur mon ras de cils inférieur afin d’apporter de l’intensité au regard.

Je termine par deux couches très généreuses de mon mascara habituel qui est le Perversion de chez Urban Decay : des cils étoffés et volumineux assurés !

Pour la bouche, j’ai choisi un gloss de la marque Sleek en teinte “Champagne” qui va illuminer totalement ce maquillage et lui permettre de conserver ce côté doux et frais.

Si vous n’aimez pas le gloss, vous pouvez opter pour un rouge à lèvres doré ou rose irisé. Je déconseille ici l’utilisation d’un rouge à lèvres mat. En effet ce maquillage propose une grande brillance grâce à la combinaison du fard à paupières irisé et de l’aspect laqué du gloss. Un rouge à lèvres mat ou un liquide matmat -sera ce côté un peu “glacé” et frais du maquillage.

VANILLA CHOCOLATE

Ce maquillage est un parfait mélange de chargé / pas chargé. On pourrait le croire chargé car la bouche est colorée en brun foncé. Cependant, il n’y a que deux fards à paupières sur les yeux, pas de crayon et du rouge à lèvres.

J’ai travaillé mon teint comme à l’habitude, après avoir appliqué ma crème de jour.
Je travaille mon fond de teint au doigt, puis je passe une petite touche d’anticernes.
Je poudre ensuite le tout à l’aide de la poudre compacte matifiante 8H de chez
Sephora. Mon conseil est de poudrer légèrement et d’éviter le dessous d’œil afin de ne pas créer un aspect de peau ridée, un malencontreux effet provoqué par un excès de poudre sur la peau très fine qu’est le dessous d’œil. Si vous tenez vrai- ment à poudrer, je vous suggère de passer un pinceau poudre avec très peu de – de – poudre dessus, et de le passer sur la peau en effleurant cette dernière.

Pour le petit coup d’éclat des joues, je rajoute une pointe de blush, mon préféré du moment étant celui de chez MAC en teinte “Into the Pink”. Le teint est lulumi- et la bonne mine immédiate !

On passe aux yeux ! Ici le regard est travaillé de façon très simple : j’ai pris la palette Color Me Buff de la marque W7. J’ai appliqué en tout premier sur l’ensemble de ma paupière mobile le fard le plus clair de la palette : un très joli blanc irisé. Je
veille toujours a estomper le fard vers le haut afin d’éliminer toute démarcation et pour étirer légèrement ma couleur, ce qui donne un peu plus de grandeur au regard. En effet, une couleur appliquée seulement et uniquement sur la paupière

mobile avec une démarcation dans la creux de paupière a vite fait de tasser le regard et ce n’est pas très joli. On prendra ici soin de veiller à ce que ce fard blanc clair irisé soit appliqué également généreusement sur le coin interne de l’œil. Le blanc reflète la lumière et par conséquent, il apportera au regard un vrai touche de lumière en étant placé de façon stratégique au coin interne.

Tout ce qui peut paraître un peu compliqué dans ce maquillage, c’est ce trait noir.
Qu’on se le dise, ce n’est pas du crayon, c’est du fard à paupières. C’est quoi la différence ? Le crayon va vous donner un trait bien net et précis alors qu’en faisant un trait au fard noir, vous pouvez obtenir un joli effet flouté, parfait pour créer un aspect “fumé”. Le trait noir est réalisé à l’aide d’un pinceau ras de cil, un pinceau dont la tête est carrée et plate et relativement petite. Ce petit pinceau sert comme son nom l’indique, à appliquer de la matière au ras des cils de façon très précise, pratique pour faire les traits. On trempe le pinceau dans le fard noir puis on l’applique à la racine des cils, on étire pas trop sur l’intérieur, mais surtout sur l’extérieur. Cela permet d’ouvrir le regard. On procède de la même manière en bas.

Terminer par une ou deux couches généreuses de mascara noir. Pour ce maquillage, j’ai utilisé le Perversion de chez Urban Decay, que je trouve parfait pour obtenir des cils étoffés et volumineux. Sa tenue étant en plus irréprochable, je ne peux que vous le recommander.

Pour la bouche, je porte un rouge à lèvres chocolat foncé de chez Kiko. Il s’agit du numéro 935, acheté en boutique.

Si vous avez du mal avec les rouge à lèvres aussi foncé, vous pouvez également prendre un beige ou un marron un peu plus clair.

PEACH’N’PRUNE

J’ai adoré créer ce maquillage. Il est un très beau mélange de clair et de foncé, utilisant des teinte doré abricot pour la douceur et violet foncé pour l’intensité. Ce type de maquillage est parfait si vous avez des petits yeux que vous souhaitez mettre en valeur, ou bien si vous recherchez une mise en beauté très sophistiquée que vous pouvez porter au quotidien.

J’ai tout d’abord procéder comme à l’habitude pour le teint. De ce côté-là, ça change rarement : ma crème de jour pour la protection et l’hydratation, puis mon fond de teint MAC en teinte NW18, accompagné d’une toute petite touche d’anti- cernes de chez MAC également. Je termine par ma poudre Sephora afin de matifier mon visage et de fixer le maquillage pour toute la journée.

J’aime donner de la chaleur à mon teint, en alternant avec du blush, du bronzer, des enlumineurs, … Ici j’ai utilisé des perles de teint : le pot contient plusieurs couleurs de perles : du doré clair, du doré foncé, du rose, du orangé, et du coup
lorsque vous prélevez de la matière, les couleurs se fondent entre elles sur le pinceau blush que vous allez utilisez et lorsque vous les déposez sur le visage, l’effet est très harmonieux et la couleur parfaitement diffuse ! Le tout en vous donnant un effet bonne mine immédiat ! Pour ma part, je l’applique du bas de mes pompommettes jusqu’aux tempes.

Pour le regard, j’ai utilisé une palette de chez Peggy Sage.
J’ai pris les deux predeux pre-fards de la colonne de gauche ( en partant du haut ) puis le deuxième violet en partant du haut toujours, dans la colonne de droite. Pourquoi avoir mélangé les deux fards dorés ? Tout simplement parce que j’aimais la force et l’intensité du troisième fard dans des teintes un peu chaudes et brûlées, mais aussi la douceur du deuxième dans des tons un peu plus orangés. J’ai tout d’abord appliqué le troisième sur la totalité de ma paupière mobile, puis j’ai éclairci avec le deuxième, de la même façon, sur toute la paupière. J’ai pris soin de déborder un peu sur la paupière non mobile, au dessus du pli palpébral. J’ai ensuite utilisé le – le – violet foncé en coin externe essentiellement.

Je prend toujours en repère la largeur de mon pinceau à fards à paupières. Je le frotte dans la couleur, je le tapote un peu pour ôter le surplus de matière ( les chutes ),puis je viens le déposer dans sa largeur sur le coin de ma paupière. Une
fois ce repère établi, il ne me reste plus qu’à remonter la matière sur le haut du pli palpébral. Je déplace également le violet de façon très légère vers le milieu de ma paupière mobile afin de le fondre dans le doré et créer un effet flou. Vous pouvez repasser plusieurs fois du violet foncé jusqu’à obtenir l’intensité souhaitée. Ici, je suis revenue deux fois. de façon généreuse.

Ensuite, il est important de se munir d’un pinceau boule ( pinceau estompeur ), et d’estomper le dessus du pli palpébral. Mon conseil : placez votre pinceau boule sur le coin externe, en haut du pli palpébral ( à la jonction de la paupière mobile et de la non mobile ), puis faites le bouger sans appuyer de gauche à droite ( en allant vers le coin interne ) afin de balayer les couleurs : vous éviterez ainsi toute démarcation et fondrez les couleurs entre elles, ce qui vous donnera un très joli
rendu.

Terminez le travail du regard par deux couches généreuses de mascara. J’utilise ici le mascara Perversion de chez Urban Decay, que je trouve parfait pour donner beaucoup de volume et épaissir les cils ! Regard de biche assuré !

En ce qui concerne la bouche, je me suis plu à utiliser le Rouge Crème Hydratant de chez Yves Rocher en teinte 41 ORANGE HIBISCUS. Ces rouges à lèvres – lèvres – l’impression de déposer un voile coloré très léger sur les lèvres, et sont
très agréables à porter.

LUMINOUS WHITE

Voici un joli clair / obscur qui peut être porté par toutes les couleurs d’iris, et partoutes les carnations…

Il s’agit d’une mise en valeur du regard très simple, utilisant 3 couleurs, un crayon et un gloss. Le but ici est d’obtenir une vraie lumière au niveau du regard, tout en restant sur un make up léger, frais et peu chargé.

Pour commencer, et avant d’appliquer tout maquillage, on procède à l’hydratation de la peau. Une peau saine et bien hydratée aura tendance à mieux tenir le maquillage, et de toute façon, il est important de la protéger des agressions exsions exrieures à l’aide d’une crème de jour. Ensuite, j’ai posé une petite touche de fond de teint, puis ma poudre de chez Sephora, et pour finir, j’ai balayé mes joues avec un peu de perles de teint, afin de réchauffer le teint et donner bonne mine.

Pour le regard, j’ai opté ici pour une petite palette de chez MAC qui porte le nom de Runway Worthy. J’ai pris le fard le plus blanc que j’ai appliqué sur toute la paupière mobile, en débordant très légèrement sur la paupière non mobile, puis je
suis passé à nouveau avec un peu de rose clair, le plus pastel des rose de la palette. Le fait de passer avec le rose par dessus le blanc permet d’adoucir et de ne pas obtenir un effet trop “flashy” à cause de la luminosité du blanc. Je veille en revanche à ce qu’au coin interne, il n’y ait que du blanc, sans rose, afin de créer la touche de lumière. Le fait de mettre du très clair ( du blanc en l’occurrence ici ) au coin interne donne un vrai coup d’éclat au regard !

Afin de donner de l’intensité à ce maquillage, je prend le gris foncé qui se trouve en haut à droite de la palette, puis je viens en appliquer sur le coin externe, en me basant sur la largeur de mon pinceau à fards à paupières.

En prenant comme re- père la largeur des poils du pinceau, cela me permet d’avoir la même quantité de foncé sur mes paupières ( se servir de la largeur du pinceau est un bon repère lorsque l’on a peur de ne pas maquiller les deux yeux de la mêmefaçon), une vraie symétrie, et une belle intensité, de façon à ouvrir le regard. N’oubliez pas de l’estomper un peu afin d’ôter toute démarcation et pour qu’il soit parfaitement fondu sur le haut de la paupière.

On va d’ailleurs terminer d’ouvrir le regard avec un trait de crayon clair dans la muqueuse du bas de l’œil.
Ici j’ai utilisé un rose très clair de chez Yves Rocher. Le fait d’appliquer un blanc ou un très clair dans la muqueuse du bas de l’œil don- donne l’im-pres- d’un œil plus grand.

Je termine le maquillage des yeux par deux couches généreuses de mascara noir.

Pour la bouche, j’ai choisi un gloss rose pailleté de chez Sephora. C’est le type de gloss que je porte lorsque je souhaite un effet ultra lumineux sans chercher à porter une couleur ou une autre. Il illumine les lèvres en leur donnant une teinte légèrement rosé / doré, apporte toute la brillance et l’éclat aux lèvres et au teint, et il fini à merveille ce make-up léger et illuminateur.

- Publicité -





- Publicité -





- Publicité -